Rencontres autour du design...

Art & Design

Projet entre Art & Design avec Pierre Soulages
Projet entre Art & Design avec Pierre Soulages

Projet de recherche:

Dans le quotidien des gens, se réapproprier l'espace et la couleur, son influence dans la vie au travers de la matière en l'occurence en partant de l'outre noir propre à Pierre Soulages.

Matière à Design

10 questions posées à des actrices et acteurs du Design

Questions:

1) Quel regard portez-vous sur la notion de design ?

2) Qu’apporte, pour vous, l’acte de création dans nos sociétés?

3) Pensez-vous que l’artiste/ou le designer doit éduquer le spectateur, l’usager ?

4) L’innovation, la nouveauté à tous prix, est-ce un axe de travail durable?

5) Design équilibré et utile, trop de technique, trop de technologie est-ce que cela ne tue pas la création?

6) Croyez-vous que la prise de conscience sur l’environnement, le durable, influence la conception  et de quelles manières?

7) Si vous aviez à imaginer un nouveau modèle de société, est-ce que la création, par l’art, le design, aurait un rôle important et lequel?

8) Quelle étape de votre travail préférez-vous ?

9) Quels sont vos projets pour demain?

10)Quelle est la question que vous avez envie que l’on vous pose?

Margharita PILLAN

Professor of the School of Politechnico di Milano

 

1) Quel regard portez-vous sur la notion de design ?

 

Designer pour moi, c'est travailler pour apporter des améliorations à la vie des gens. Je veux concevoir des solutions qui rendent plus agréable la vie, chaque jour ; je voudrais aider les gens à se concentrer sur la vie agréable et intéressant, à découvrir le potentiel positive de chaque situation. Je voudrais concevoir des objets, des maisons, des services qui aident les gent à vivre en harmonie avec les ressources naturelles et les autres personnes.

 

2) Qu’apporte, pour vous, l’acte de création dans nos sociétés?

 

Créer est une vocation naturelle des êtres humains, dans tous les types de société. Dans la société dans lequel je vis, les objectifs matériels (liée au marché et à la consommation avec ses contraintes), ne sont pas faciles à séparer des conséquences de nature spirituelle. Je dirais que les répercussions de la création sont de plus en plus difficile à comprendre et que la responsabilité de designer dans la société est une question compliquée et ne pas suffisamment pris en compte et discutée.

 

3) Pensez-vous que le designer doit "éduquer" le spectateur, l’usager ?

 

Je ne pense pas que le concepteur doit éduquer l’usager

Je pense que le designer doit être maïeutique et capable d'extraire quelque chose avantageux (intéressant, attrayant, utile) du potentiel de la nature, de la technologie, des hommes. Mais le designer peut (et peut-être doit) être séduisant. Et capable de tourner (transformer) ce qui est insignifiant en quelque chose de positif, c'est à dire qu'il doit être capable de donner un contenu et sens.

 

4) L’innovation, la nouveauté à tous prix, est-ce un axe de travail durable?

 

Ca dépend.

Si l'innovation est destinés uniquement à l'entretien de vente, ça n’est pas innovation « humaine ». Ce type d'innovation peut être poursuivi de façon opportuniste, mais pas à tout prix. Et cela ne fonctionne pas à long terme.

Mais aujourd'hui, le défi est d'inventer de nouvelles formes d'innovation, qui soit attrayants et séduisante, mais qui savent comment dessiner un avenir plus bénéfique pour les humains et la planète Terre.

 

5) Design équilibré et utile, trop de technique, trop de technologie est-ce que cela ne

tue pas la création?

 

La capacité d'être créatif est une caractéristique humaine encore mystérieuse. Parfois, nous sommes très créatifs quand nous sommes soumis à des contraintes très strictes ; cependant, les contraintes tuent parfois la naissance des idées ; parfois la technologie favorise l'innovation, d'autres fois la technologie devient très fatigant.

Nous sommes dans un moment particulier de l'histoire humaine: le progrès technologique a été très rapide, nous ne somme pas capable de comprendre si nous devrons pousser l'avancement de la technologie où si est la technologie qui nous pousse dans une direction qui ne sachons pas comprendre.

Il m'arrive de penser que les êtres humains forment un système qui a une intelligence collective supérieure, (je ne sais bien si l’intelligence collective est meilleur de l’intelligence de chaque individu humain qui la compose; mais je sais que toute les deux peuvent se tromper et faire des erreurs où des horreurs). Comme communauté, nous sommes amenés à la préservation de la vie à tout prix ; mais l’histoire nous montre que

on peux faire des choses contre la vie pour se sauver. On devrai penser aussi à la qualité des choses que nous pouvons faire pour assurer la continuation de la vie. Il y a de grandes différences dans la façon dont nous pouvons évaluer le développement technologique et ses conséquences si nous nous concentrons sur le destin des individus, sur les contextes locaux, ou si nous pensons aux avantages des masses.

Les progrès (technologique ou sociale) se déroule toujours vers l'avant avec de grandes contradictions. Nous ne devons pas avoir peur des contradictions et nous ne devons pas les ignorer; nous devrions essayer d'y remédier. Mais l'histoire nous enseigne que le changement est une caractéristique constante de la société humaine. Entraver le progrès est contre la nature de l'homme.

 

6) Croyez-vous que la prise de conscience sur l’environnement, le durable, influence

la conception et de quelles manières?

 

J'ai le sentiment que peu des designers sont vraiment influencés par la sensibilité aux questions de durabilité et de l’environnement. Il me semble que certains font un usage instrumental des symboles et des icônes environnementalistes, mais tout ça simplement pour remplir un vide de contenu ou tout simplement pour suivre une tendance.

D'autres créateurs ont plutôt un écologisme radicale, presque un excès de sensibilité, mais souvent ça produit une interprétation très stricte du projet, et parfois des solutions sectaire, et donc ils ne peuvent pas devenir vraiment séduisante.

Nous avons encore à travailler avec honnête pour comprendre mieux les contradictions de la question écologiste et pour trouver de nouvelles formes d'équilibre avec l'environnement naturel. C'est un travail que les designers n’ont pas encore envisagé avec suffisamment de courage.

 

 7) Si vous aviez à imaginer un nouveau modèle de société, est-ce que la création, par

l’art, le design, aurait un rôle important et lequel?

 

Aujourd'hui, l'art est, peut être, dans une période difficile (une question compliquée a débattre), et il y a beaucoup des raisons pour ça.

J'ai le sentiment que les technologies numériques sont une autre source de difficulté pour les artistes. Un artiste a besoin de beaucoup de temps pour maîtriser une technique d'expression ; les technologies numériques sont nombreux, sont complexes et ne sont pas à la portée de tous. Nous devons encore attendre un "bon" art qui soit vraiment contemporain. Mais je pense que l'expérimentation artistique est toujours la meilleure façon d'obtenir des nouveaux éclairages sur l'avenir.

Je voudrais travailler beaucoup en collaboration avec les artistes.

 

8) Quelle étape de votre travail préférez-vous ?

 

J'aime bien la génération de nouveaux «concepts», en particulier lorsque je travaille en team. Mais j'aime aussi les phases de mise en œuvre, lorsque on doit résoudre nombreux problèmes concrets. Et le meilleur moment est lorsque le travail est terminé: Je trouve une grande joie quand je vois que les choses sont réelles et elles sont vraiment faites.

 

9) Quels sont vos projets pour demain?

 

Je voudrais apprendre beaucoup par les scientiphiques qui étudient le cerveau et les émotions humaines. Ensuite, je cherche des opportunités de travailler comme les artistes du temps passé : explorer empiriquement les possibilités expressives de nouvelles technologies dans des contextes réels publics: gares, les marchés, les hôpitaux, les écoles, les foires, les campus, ...

Je voudrais travailler sur des projets qui me permettent d'expérimenter de nouvelles formes de séduction esthétique en utilisant les technologies interactives.

 

10) Quelle est la question que vous avez envie que l’on vous pose?

 

 La bellezza salverà il mondo?

Che cos’è la bellezza nel 2013?

actualités créatives

Exposition Carnaval de Toulouse
Création de couverts avec un artisant de Nîmes
Création de couverts avec un artisant de Nîmes
Territoires & Culture's Toulouse
Territoires & Culture's Toulouse
création évènement féria sans alcool !!! Primé aux Echarpes d'Or 2013
création évènement féria sans alcool !!! Primé aux Echarpes d'Or 2013